La Guerre à GAZZA…

image007Alors que les armes se taisent petit à petit dans la bande de Gaza après trois semaines de combats, les équipes de secours palestiniennes parcourent le territoire pour compter les morts. Depuis l’annonce de la trève, 95 corps de Palestiniens ont ainsi été découverts dans des décombres au nord de la bande de Gaza, à Jabiliya et à Beit Lahya.

Cette offensive israélienne n’a épargné ni les écoles, ni les hôpitaux, ni les bâtiments de l’ONU à Gaza.

Les civils, durement frappés par l’opération « Plomb durci »

En 22 jours, 1300 palestiniens ont été tués, dont plus de 410 enfants et 108 femmes, selon le dernier bilan des services d’urgences de Gaza. Plus de 5300 personnes ont été blessées. Deux hauts dirigeants du Hamas, dont Saïd Siam, le « ministre » de l’Intérieur, et quelques 500 militants et cadres du mouvement ont été tués.

Côté israélien, 13 personnes ont été tuées, dont 3 civils. 80 civils ont été blessés, dont quatre très grièvement. 113 soldats israéliens ont été blessés.

De nombreux bâtiments abritant aussi bien des militants du Hamas que des civils ont été détruits. Des milliers de Palestiniens se retrouvent ainsi à la rue.

Des obus israéliens sont tombés près de trois écoles et d’un centre de santé administrés par les Nations unies. Lors de la dernière attaque, le 17 janvier, au moins 30 personnes ont été tuées et 55 blessées.

Le 15 janvier, des bombardements ont ravagé un complexe de l’ONU (Unrwa), un bâtiment de presse et un hôpital. Israël a été accusé par le président de l’Assemblée générale de l’ONU, Miguel d’Escoto, de violer le droit international:

« Les violations du droit international commises lors de l’attaque de Gaza ont été dûment notées: punition collective, usage disproportionné de la force et attaque de cibles civiles dont des maisons, des mosquées, des universités et des écoles. »

Cette chronologie retrace les principaux drames qui ont marqué ce conflit:

L’utilisation d’une nouvelle arme?

L’organisation Human Rights Watch a accusé l’armée israélienne d’utiliser du phosphore blanc, arme interdite par le droit international contre des civils, dans des zones dhabitation très peuplées.

Dans un article publié sur Rue89 et consacré au phosphore blanc, Anyssa Bellal, de lAcadémie de droit international humanitaire de Genève a expliqué:

« Les munitions au phosphore blanc ne sont pas interdites par le DIH [droit humanitaire international, ndlr], contrairement à d’autres armes comme les bombes à fragmentation, les mines anti-personnel et les armes chimiques. Mais leur utilisation est soumise aux principes de ce même droit: elles ne doivent pas causer de maux superflus et il faut distinguer entre civils et combattants. »

Les journalistes étrangers tenus loin de Gaza

Depuis le début de l’offensive israélienne, l’ensemble du territoire palestinien a été bouclé avec l’interdiction formelle, pour les journalistes internationaux, d’y pénétrer.

Les correspondants de la presse arabe, déjà sur place, ont travaillé dans des conditions très dures. Nidal al Moughrabi, correspondant de Reuters, a fait le récit de son travail sous les bombes, sur le site de l’agence:

« Sur la radio utilisée par les journalistes de Reuters, les informations affluent: ‘Ils ont bombardé une voiture à Beït Lahiyah’, rapporte un reporter. ‘Trois cadavres sont arrivés à l’hôpital Chifa’, dit un autre. ‘Plusieurs blessés dans un raid aérien contre des tunnels’, ajoute un troisième, basé dans le Sud, près de la frontière avec l’Egypte.

« Au bureau de Reuters à Gaza, où sont reçus ces appels, les vitres des fenêtres ont été recouvertes d’adhésif de façon à minimiser les risques de blessures si elles étaient soufflées par une bombe. Mais les locaux ont été secoués à plusieurs reprises par des explosions à proximité et la principale baie vitrée n’a pas résisté.

« Au sommet de l’immeuble, l’équipe a installé une caméra fixe. Les cameramen préfèrent éviter de filmer à partir des fenêtres du bureau, de crainte que des soldats israéliens ne se méprennent en croyant être visés par une arme. »

La caméra fixe a été détruite le 15 janvier lors de l’assaut contre un bâtiment de presse.

Depuis le 27 décembre, quatre journalistes ont été tués: l’un travaillait pour les télévisions algérienne et marocaine, deux autres pour une radio gazaouie et le quatrième était le caméraman personnel du président palestinien Mahmoud Abbas.

Published in: on janvier 19, 2009 at 2:32  Comments (1)  

Gaza: le Roi Saoudien annonce une aide de 1 milliard USD aux Palestiniens

sommetkoweit

Dans une allocution à l’ouverture d’un sommet arabe, le souverain saoudien a annoncé que son pays consacrerait « un milliard de dollars pour les programmes de reconstruction » de la bande de Gaza.

« Le président (Mahmoud) Abbas se félicite de l’initiative » saoudienne et de ses « efforts en faveur de l’unité nationale palestinienne », a indiqué à l’AFP le porte-parole palestinien Nabil Abou Roudeina.

La création d’un fonds pour le financement de la reconstruction de Gaza est au menu des discussions du sommet, qui réunit les dirigeants des 22 pays membres de la Ligue arabe.

Le Qatar avait d’ores et déjà annoncé qu’il contribuerait à hauteur de 250 millions de dollars à ce fonds.

Le Bureau central palestinien des statistiques avait estimé provisoirement samedi le coût des destructions des infrastructures dans la bande de Gaza à 476 millions de dollars. Il a estimé à 500 millions de dollars supplémentaires la somme nécessaire pour financer le déblaiement des décombres.

Published in: on janvier 19, 2009 at 1:36  Laisser un commentaire  

Téléthon : une année généreuse malgré la crise

Le marathon télévisé qui accompagne le 22e Téléthon est fini depuis quelques heures et la conclusion n’en est pas moins belle. En 30 heures, les promesses de dons s’élèvent à 95,2 millions d’euros pour financer les recherches contre les maladies rares.  Diffusé en direct en alternance sur France 2 et France 3, le Téléthon a débuté vendredi à 19 heures, avec pour parrain Julien Clerc et Thomas, 8 ans, ambassadeur des malades et de leurs familles.

Il a réuni un montant quasi-équivalent aux 96,2 millions d’euros promis en 2007.
Malgré les craintes liées à la crise économique, les dons n’ont donc pas fléchi. «C’est un montant inespéré. les Français sont fidèles à leur engagement malgré un contexte difficile de crise», a déclaré à l’AFP Laurence Thiennot-Herment, présidente de l’Association Française contre les Myopathies (AFM).
«Evidemment, pour l’instant, ce ne sont que des promesses, alors il faut les concrétiser afin de poursuivre les programmes engagés», a-t-elle ajouté. L’an dernier, les 96.228.136 euros de promesses de dons avaient abouti à une collecte finale de 102,3 millions d’euros, contre 106,7 millions en 2006. Grâce aux dons recueillis, l’AFM soutient financièrement 34 essais en France et à l’étranger, dont 23 sont en cours tandis que d’autres sont en préparation sur l’homme. Une trentaine de pathologies sont concernées, des maladies neuromusculaires dans la moitié des cas, mais aussi une maladie génétique rare du vieillissement accéléré, la progeria (1 naissance sur 4 à 8 millions), ou fréquente, l’infarctus du myocarde.
Vingt-deux mille manifestations – plus que l’an dernier – ont eu lieu pour cette 22e édition. Cette mobilisation est d’autant plus importante que près de 40% des dons sont liés aux actions sur le terrain. Sur les plateaux de télévision, samedi soir, se sont succédé tous les acteurs de la lutte contre ces maladies, des volontaires aux malades, avec aussi de nombreux artistes (Florent Pagny, Calogero…).

 

Les dons sont encore possibles jusqu’à vendredi en composant le 36 37, en ligne toute l’année (www.telethon.fr) ou par courrier (AFM Téléthon BP 83637 – 16954 Angoulême Cedex 9).

 

leparisien.fr

Published in: on décembre 7, 2008 at 4:44  Laisser un commentaire  

Israël : Blocus d’un bâteau humanitaire pour GAZA

Image non réduiteIsraël a arraisonné dimanche au port de Jaffa, près de Tel-Aviv, un bâteau qui s’apprêtait à lever l’ancre pour livrer à la bande de Gaza une assistance humanitaire.
«Nous nous apprêtions à partir pour la bande de Gaza pour livrer des centaines de kilogrammes de médicaments et produits de base, et la police maritime nous a empêchés de lever l’ancre», a indiqué à l’AFP le député arabe israélien Ahmed Tibi. «Les autorités israéliennes laissent faire les colons qui sévissent contre les Palestiniens en Cisjordanie et empêchent dans le même temps une action humanitaire en faveur de la bande de Gaza», a-t-il ajouté, se disant déterminé à acheminer l’aide. Plusieurs autres députés arabes israéliens, notamment Taleb El-Sana et Mohammad Barakah, étaient à bord du bâteau, de même que les représentants du mouvement islamique israélien et des dizaines de militants pacifistes de la gauche israélienne.Le bâteau, qui ressemble plus à un petit chalutier de pêche qu’à un cargo flambant neuf, est gardé par quelques policiers, sans arme apparente. Israël impose un blocus à la bande de Gaza, où vivent 1,5 million de Palestiniens, depuis que le Hamas islamiste y a pris le pouvoir en juin 2007 à la faveur d’un coup de force contre le parti Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas.

 

Leparisien.fr

Published in: on décembre 7, 2008 at 4:30  Laisser un commentaire  

Une mère voilée interdite de sortie scolaire

JUSQU’À la semaine dernière, Mbarka Benraba était connue dans son quartier de la Grande-Prairie de Chelles (Seine-et-Marne) comme la boulangère de la cité. Depuis jeudi, elle est devenue le symbole local de « la discrimination contre les femmes voilées ». Au motif qu’elle porte le foulard islamique, cette maman de 33 ans s’est vu refuser le droit d’accompagner la classe de son fils pour une sortie scolaire au zoo. C’est « au nom du principe de laïcité » que le directeur de l’école maternelle de la Grande-Prairie a ordonné cette exclusion contraire à la loi. Quelques jours plus tôt, l’enseignant du fils de Mbarka Benraba, scolarisé en grande section, l’avait pourtant autorisée à encadrer le groupe.
« Ce sont nos enfants qu’on pénalise
« J’étais heureuse de pouvoir, pour la première fois, me retrouver avec mon fils dans une sortie pédagogique, témoigne la mère de famille. Le directeur m’a indiqué qu’il n’avait pas besoin de moi avant de m’avouer que c’était le voile qui gênait ». L’argument a fait bondir les mamans présentes jeudi matin devant l’école. « On a fait stopper le car et on a exigé que Mbarka monte à bord », raconte l’une de ses amies, Yamina. Devant la pression, le directeur Dominique Sir avoue « avoir toléré la mère en lui demandant de ne s’occuper que de son fils. »
L’injonction a créé la polémique. « C’est scandaleux d’insinuer que, parce qu’on est voilée, on n’a pas le droit de toucher les enfants des autres », s’énerve Yamina. Et Assia de renchérir, sous son voile rose : « Ce sont nos enfants qu’on pénalise en refusant de leur accorder des moments de complicité avec leurs parents ! »
Confuse devant ce couac, l’Education nationale compte « présenter ses excuses » à Mbarka Benraba. « La loi sur la laïcité s’applique aux enseignants et aux élèves mais pas aux parents d’élèves qui entrent dans une école ou accompagnent bénévolement les enfants, recadre l’inspecteur de l’Education nationale de Chelles, Jean-Yves Beden. L’institution a manqué à ses devoirs ». Il y a un an, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité avait, dans une délibération, rappelé la possibilité « pour des mères voilées d’accompagner des sorties scolaires ». Récemment, une école maternelle de Cergy (Val- d’Oise) a pourtant modifié son règlement intérieur afin de bannir les mamans qui portent le foulard des visites extra-scolaires.

 

Le Parisien

Published in: on décembre 7, 2008 at 4:17  Laisser un commentaire  

Les soldes d’hiver commenceront le 7 janvier

La ministre de l’Economie Christine Lagarde a annoncé dimanche sur France 2 que les soldes d’hiver commenceraient le mercredi 7 janvier.
La ministre a expliqué que les dates des soldes saisonniers étaient désormais « établies » et fixées au « deuxième mercredi de l’année pour les soldes d’hiver (en l’occurence le mercredi de la deuxième semaine de l’année, NDLR) et au troisième mercredi du mois de juin » pour les soldes d’été, à savoir le 17 juin.
« C’est établi, ce sera toujours comme ça. Ca permettra d’éviter les graves interrogations sur les dates auxquelles ça commence », a-t-elle expliqué.
La ministre a rappelé que la loi de modernisation de l’économie (LME), promulguée en août, prévoyait que les commerçants ou les zones commerciales choisissent « deux semaines supplémentaires » pour pratiquer des prix soldés.
« On a prévu depuis un an maintenant des capacités de déstockage beaucoup plus simple que par le passé », a encore ajouté Mme Lagarde.
(source: http://www.leparisien.fr)

Published in: on décembre 7, 2008 at 4:06  Laisser un commentaire  

Obama, le « rêve américain » de Luther King et Kennedy

images

Barack Obama, 47 ans, élu mardi président des Etats-Unis, se veut l’incarnation du rêve du militant des droits civiques Martin Luther King et est souvent comparé à John Kennedy pour son charisme et l’espoir de changement qu’il soulève. Dans un pays où les Noirs ne jouissent vraiment de leurs droits civiques que depuis moins d’un demi-siècle, Barack Obama a effectué un chemin extraordinaire et incarne le visage d’une Amérique rajeunie et en paix avec elle-même.

Published in: on novembre 5, 2008 at 8:14  Comments (2)  

LA TURQUIE : présentation

 Istanbul, la ville la plus riche et la plus fascinante de Turquie, seule ville bâti à la charnière de deux continents – l’Europe et l’Asie – , Istanbul conserve des prestigieux monuments qui témoignent de la richesse de son histoire

Istanbul a une position stratégique depuis la plus haute antiquité et durant des siècles, elle attire la curiosité des voyageurs.

A cheval sur le détroit du Bosphore qui sépare l’Asie et l’Europe et relie la mer Marmara à la mer Noire, Istanbul s’étend sur environ 365 km² et à l’est sur le littoral asiatique et à l’ouest sur le continent européen.

Le Golf de la corne d’or (Haliç) sépare la partie européenne d’Istanbul en deux villes, l’ancienne et la nouvelle . La vieille ville occupe l’emplacement de l’antique Byzance, de Constantinople et de l’Istanbul historique. le quartier de Sultan Ahmet, situé au coeur de la vieille ville.

Trois ponts sur la Corne d’or relient la vieille ville à la nouvelle ville d’Istanbul; Galata köprüsü, Atatürk Köprüsü et Haliç Köprüsü. Le pont de Galata relie les quartier d’Eminönü et de Karaköy. La ville nouvelle, désignée sous le nom Beyoglu, englobe les anciennes bourgades de Galata et Pera. La Place de Taksim entourée d’hôtels de luxe. les principales rues de la vie moderne sont Istiklal caddesi et à Cumhuriyet caddesi, la grande artère commerçante du quartier du Taksim. Beyoglu est le siège d’ambassades.

Published in: on septembre 22, 2008 at 3:00  Comments (5)